Informations sur le congé parental

 

 

Tout savoir sur le congé parental


 


Tout salarié peut bénéficier d’un congé parental d’éducation à la suite d’une naissance. Le congé parental lui permet d’interrompre ou de diminuer son activité professionnelle. Pour avoir droit au congé parental, il faut avoir un an d’ancienneté au minimum dans l’entreprise à la naissance de l’enfant. Ce congé n'est pas rémunéré mais le salarié doit utiliser les droits acquis sur son nom pour le fonds d'épargne-temps. Le bénéficiaire peut également, s'il en remplit les conditions pour bénéficier de l'ajout du libre choix d'activité utilisés par la Caisse d'allocations familiales.

Il y a deux types de congé parental existent :

- le congé total

- le travail à temps partiel

Le congé parental est prévu avec une durée initiale d'un an. Il peut être prolongé 2 fois et ne doit pas dépasser la date du troisième anniversaire de l'enfant.

En cas de maladie, accident ou handicap grave, la durée du congé parental pourra être prolongée d’un an supplémentaire.

Un congé parental ne peut pas être refusé même pour les entreprises ayant peut d’effectif (1 ou 2 personnes)

Un employé à la fin du congé, doit retrouver son emploi précédent avec un salaire au moins équivalent.

Un employé qui retourne à son activité à la suite d'un congé parental à droit à un entretien avec son employeur pour ses conseils.

Il est aussi possible de recevoir une formation professionnelle, soit avant la fin du congé parental ou lors de son retour à la société.